Tuiles détachées

Traits et portraits

Jean-Christophe Bailly

Tuiles détachées

Essai
- ISBN : 2715224621
- 136 pages
- 140 x 205 cm
- 14,00 €

» Zoom    

Présentation

    Le titre, Tuiles détachées, est une expression d'un jeu chinois, le jeu de mah-jong qui est une espèce de puzzle inachevé et inachevable, un jeu aux formes ouvertes où les joueurs représentent des vents et manient des dragons et des bambous pour former le grand serpent , le quadruple bonheur domestique ou toutes sortes de lanternes merveilleuses .... Les tuiles détachées désignent toutes les pièces qui font partie de la pioche et qui servent à réaliser des combinaisons nouvelles, imprévisibles, aléatoires. C'est une boîte magique qui laisse place au hasard, à la chance, qui fait respirer la mémoire et l'imagination.
     A partir de cette forme de tuiles et de glissements, de rencontres d'images ou de mots, de collisions entre deux figures piochées dans la mémoire, Jean-Christophe Bailly parvient à dessiner ce qui serait le coeur de sa fabrique et son livre devient un véritable voyage non seulement vers l'origine, sa petite enfance, la rencontre de ses parents, les deux côtés de sa famille, la découverte de la nature, les premiers étonnements et tourments de l'adolescence mais aussi un voyage passionné vers la littérature et le théâtre, vers tout ce qui s'est bâti dans l' image et le mouvement, et surtout vers tous les lieux du monde qui l'ont formé. Le livre devient alors ouverture, il est un autoportrait qui reflète le monde et loin d'être narcissique, il est comme un miroir que sans cesse il nous tend.
     Ce livre est une formidable invention littéraire, ponctuée d'images, de dessins, de tableaux qui pourraient être la toile de fond d'une pensée, et c'est une invitation à méditer sur tout ce qui nous entoure, sur le regard, sur l'instant, sur le fonctionnement de la mémoire, sur l'amitié, sur le paysage, sur l'alcool, sur l'architecture, sur la promenade, sur la puissance des images, sur la peinture, sur le surréalisme, sur le romantisme allemand, sur l'amour, sur l'utopie, avec toujours cette pudeur et cette élégance de la phrase qui fait de cet autoportrait un livre à la fois classique et résolument moderne, un poème-toupie, un chant.
     Jean-Christophe Bailly poète, dramaturge, est également l'auteur de nombreux essais.

 

Recherche :

Les titres par année de parution :

Événement

Grand Prix de poésie du Ministère de la Culture et de la Communication à Franck Venaille

Prix

Franck Venaille, GONCOURT DE LA POESIE 2017