Rue des Syriens

Littérature générale

Raphaël Confiant

Rue des Syriens

Livres numériques : pdf : 9782715232563 / epub : 9782715232556

Roman
05-04-2012
- ISBN : 9782715232549

» Zoom    

Présentation

    "Wadi stationnait aux pieds du Christ-roi, tenant d’une main une valise fatiguée, de l’autre un journal avec lequel il tentait de se protéger de la férocité du soleil tropical. Tout autour s’agitaient marchandes de légumes, débardeurs, djobeurs poussant leurs charrettes à bras hétéroclites, chauffeurs de taxi-pays qui jargouinaient sans arrêt dans une langue pour lui incompréhensible. Il s’étonnait qu’ils fussent pour la plupart d’un noir d’ébène, hormis quelques visages couleur de miel. Soudain, un gamin rieur le tira par la manche : « La Syrie, tu vas fondre sur toi-même, oui ! Ha-ha-ha ! »"

     À la fin du XIXe siècle, des centaines de milliers d’habitants issus des pays du Levant – Syrie, Palestine, Liban et Jordanie – émigrèrent en Amérique du Sud et dans l’archipel des Antilles. Ils furent désignés sous le nom générique de « Syriens ». Wadi est l’un d’eux. Quand il débarque à Fort-de-France dans les années 1920, le dépaysement est total. Il est à la recherche de son oncle Bachar, qui l’a précédé en Martinique au début du siècle. Wadi a tout à construire dans ce nouveau pays où il va vivre de multiples aventures et croiser de nombreux personnages : Fanotte la superbe et fantasque revendeuse, Bec-en-Or le crieur de magasin, Ti Momo le fier-à-bras amateur de combats de coqs, des maîtres en sorcellerie, un boutiquier chinois, un prêtre hindou, et bien d’autres encore, caractéristiques du melting-pot antillais…
     En célébrant l’épopée des Levantins à la Martinique, Rue des Syriens est aussi un grand roman sur l’intégration qui plaide pour une identité-mosaïque.

Revue de presse

La Tribune des Antilles
"En célébrant l’épopée des Levantins à la Martinique, Rue des Syriens est aussi un grand roman sur l’intégration qui plaide pour une identité-mosaïque."
Voir l'article complet

France Antilles
Interview de Raphaël Confiant
"Raphaël Confiant nous propose, dans le cadre de sa « Comédie créole » : Rue des Syriens, paru aux éditions Mercure de France. La fresque relate l'arrivée et l'installation des Syriens en
Martinique entre 1880 et 1930."
Eric Hersilie-Héloïse
Voir l'article complet

Culturebox - France Télévisions
"On retrouve dans "Rue des Syriens", comme dans la plupart de ses romans, le petit peuple bigarré qu’affectionne Confiant : les djobeurs (travailleurs et tâcherons précaires), quimboiseurs (sorciers locaux), vendeurs à la criée, marchandes, arnaqueurs et voyous, prostituées, et autres margoulins…"
Philippe Triay
Voir l'article complet

France O
JT "Tout monde info" : diffusion le 4 mai 2012
"Ce roman a un grand intérêt et un grand mérite : il complète la "Comédie créole" de Raphaël Confiant, au sens où Balzac évoquait la "Comédie humaine"."
Christian Tortel
Revoir l'émission (à la 10e minute)

Montray Kréyol
"Tout le talent de Confiant réside dans la rudesse des personnages et des situations, qui éclatent à chaque page comme une apothéose. C'est un roman qui se dévore."
Thierry Caille
Voir l'article complet

La Nouvelle Vie Ouvrière
"Un roman enraciné dans les soubresauts d'une île sujette aux événements sociaux qui embrasent la métropole, une histoire de fraternité et de métissage hors des traditionnels clivages raciaux."
Yonnel Liegeois

La 1ère
"Auteur prolixe, avec une soixantaine de livres, écrits en français et en créole (romans, essais, traductions de l’anglais), Confiant excelle dans l’art de restituer avec saveur la trace des innombrables apports qui ont forgé l’identité composite de la Martinique."
Philippe Triay
Voir l'article complet

Du même auteur

La jarre d'or


L'Hôtel du Bon Plaisir


Nuée ardente


Case à Chine


La panse du chacal


Le goût de la Martinique


Adèle et la pacotilleuse


Le meurtre du Samedi-Gloria


L'archet du colonel


Brin d'amour


 
Le bataillon créole (Guerre de 1914-1918)


Madame St-Clair, reine de Harlem


L'épopée mexicaine de Romulus Bonnaventure


 

Recherche :

Les titres par année de parution :

Prix

Renaudot 2018, sélection de printemps

Le jury du prix Renaudot a retenu La petite famille dans sa sélection de printemps, établie le 15 mai 2018.