Mémoires sur l'Impératrice Joséphine

Le Temps retrouvé : Grand format

Georgette Ducrest

Mémoires sur l'Impératrice Joséphine

, ses contemporains, la cour de Navarre et de la Malmaison

Mémoires
- ISBN : 2715224214
- 468 pages
- 140 x 205 cm
- 23,00 €

» Zoom    

Présentation

      Édition établie par Christophe Pincemaille

     Georgette Ducrest fait partie de ces mémorialistes discrets, qui ne se mettent pas en avant, mais qui racontent, tel Candide, ce qu'ils ont vu et entendu, s'en étonnent, s'en émerveillent et parfois s'en scandalisent. On sait peu de chose de cette jeune aristocrate, petite-nièce de la célèbre comtesse de Genlis, jadis maîtresse du duc d'Orléans (futur Philippe Egalité) et gouverneur de ses enfants, au nombre desquels était le futur Louis-Philippe, roi des Français. Bien que sa famille eût salué les débuts de la Révolution avec enthousiasme, elle fut contrainte de partir en émigration dès avant la Terreur. Georgette n'est pas née en France et ses premiers souvenirs remontent à 1794 en Allemagne. Cette existence errante lui donne l'occasion de décrire les mœurs de ces émigrés déracinés avec leurs rivalités, leurs manies, ce qui nous vaut quelques savoureux portraits. Elle est, semble-t-il, la seule Française à avoir décrit la cour de Copenhague.
     Revenus en France en 1800, les Ducrest renouent des relations avec d'anciennes connaissances, parmi lesquelles se trouve Madame de Beauharnais, devenue la citoyenne Bonaparte. Georgette tombe aussitôt sous le charme de la future Impératrice à laquelle elle restera toujours fidèle. Conviée à participer à la vie mondaine, elle évoque les soirées animées du Consulat, où l'ancienne noblesse commence à se mêler aux parvenus du nouveau régime, aux comédiennes et aux aventuriers de toutes sortes. Et notre mémorialiste de croquer, d'une plume alerte, Madame Récamier, Talleyrand et sa ravissante épouse, Vivant-Denon, Madame de Staël qu'elle retrouverait d'ailleurs quelques mois plus tard, exilée à Genève. Des mœurs genevoises et des habitudes de l'auteur de Corinne, rien ne lui échappe. Lorsqu'on séjourne à Genève, comment ne pas aller visiter Ferney qui laisse une impression de tristesse ? Ou partir pour une excursion jusqu'à la mer de glace ?
    De retour en France, elle devient l'une des proches de Joséphine et après le divorce de cette dernière, elle partage sa vie quotidienne tant en son château de Navarre en Normandie qu'à la Malmaison. Elle écoute l'impératrice répudiée, l'observe, notant les moindres détails de cette existence qui s'apparente à celle d'une sorte de souveraine en exil entourée d'une véritable cour. Ce sont aussi des retours sur un passé qui se teinte sinon d'amertume du moins de regrets douloureux.

Du même auteur

 
Mémoires sur l'Impératrice Joséphine


 

Recherche :

Les titres par année de parution :

Événement

Grand Prix de poésie du Ministère de la Culture et de la Communication à Franck Venaille

Prix

Franck Venaille, GONCOURT DE LA POESIE 2017